Améliorez gratuitement la délivrabilité des emails de votre WordPress avec Sendinblue et WP Mail SMTP, et évitez de tomber dans les spams

En tant que possesseur d’un site WordPress, vous recevez régulièrement des emails automatiques : email depuis votre formulaire de contact, nouveau commentaire à modérer, mises à jour automatique d’extensions, … Et chaque extension sera susceptible de vous envoyer des notifications. Mais vos clients aussi, pourront recevoir vos emails venant de WordPress, comme pour la confirmation que leur message vous a bien été envoyé, ou pour un site e-commerce sous Woocommerce dont les notifications de commande sont nombreuses. Mais comment faire en sorte que tous ces emails transactionnels n’arrivent pas dans les spams, ni dans les vôtres, ni dans les indésirables de vos clients ?

Pourquoi les e-mails de WordPress arrivent dans les spams ?

Pour les messageries, comme Gmail, Hotmail, Outlook, Orange, Yahoo – il en existe des centaines – la lutte contre le spam est une guerre permanente et très complexe. Gmail s’était d’ailleurs montré très efficace par rapport à ses concurrents dès son apparition. Pour qu’une boîte de réception sache trier les courriels pertinents des indésirables, de nombreux critères sont pris en compte, comme son contenu, le nom de domaine utilisé dans l’email, mais aussi son origine (quel serveur / hébergeur a envoyé l’email, en a-t-il le droit ?). Bref, pour être considéré comme un e-mail légitime, il faut montrer patte blanche et démontrer sa bonne foi.

Par défaut, WordPress envoie tous les emails depuis une solution interne qui dépend totalement de votre hébergement, et tous ne se valent pas. De plus, certaines messageries comme Hotmail, Outlook ou MSN sont très capricieuses, vont prendront très rapidement pour du pourriel et vous mettront d’office dans les indésirables. En d’autres termes, compter sur le paramètre par défaut de votre WordPress pour envoyer vos e-mails transactionnels ne sera jamais la meilleure solution, surtout si vos clients doivent également en recevoir.

Pourquoi utilise-t-on le nom de domaine du site WordPress comme adresse e-mail d’expédition ?

Je vais revenir ici sur une notion très importante qui permettra à vos e-mails d’être légitimes pour les boîtes de réception. Rappelons que tout e-mail a été envoyé depuis une certaine adresse e-mail, et a été reçu par une autre adresse e-mail. C’est ce que l’on voit clairement lorsqu’on écrit manuellement un courriel à quelqu’un : on sélectionne l’e-mail du destinataire, et on envoie depuis la boîte e-mail à laquelle on s’est connecté.

C’est un petit peu différent pour les envois de courriels depuis un site : WordPress ne va pas se connecter à votre messagerie Gmail ou Orange puis les envoyer. Un e-mail émis par un site WordPress et dont l’expéditeur aurait une adresse @gmail.com ou @orange.fr n’aurait donc aucun sens, puisqu’on sait que l’e-mail n’a pas vraiment été envoyé depuis la boîte Gmail ou Orange, mais depuis un site WordPress. Et la boîte de réception du destinataire aura les moyens de le savoir sans aucun problème. L’e-mail reçu sera donc jugé peu crédible, et tombera facilement dans les spams.

Il faut donc que l’adresse e-mail qui émet le courriel soit officiellement autre chose qu’une adresse de messagerie classique. C’est pour cela qu’on utilise très souvent le nom de domaine du site qui émet les e-mails, car vous êtes propriétaire de votre nom de domaine, et serez libre de le paramétrer comme les boîtes de réception le souhaitent.

Prenons par exemple le site mon-wordpress.fr. Tous les e-mails envoyés depuis ce site ont comme adresse e-mail d’expédition [email protected], et pourraient être n’importe quelle autre adresse de type [email protected]. Cette adresse n’a pas besoin d’exister concrètement – c’est pour cela j’ai indiqué no-reply, que l’on peut traduire ne-pas-repondre, une convention qui prévient les utilisateurs avertis qu’il ne faut pas répondre à cette adresse, sans quoi ils recevront une notification indiquant que cette adresse n’existe pas. Néanmoins, si vous souhaitez tout de même recevoir les réponses de vos clients qui cliqueraient sur Répondre depuis leur messagerie, sachez que vous pouvez paramétrer directement depuis l’extension WordPress qui gère vos envois (Contact Form 7, Ninja Forms ou Gravity Forms pour les formulaires de contact par exemple) que l’adresse e-mail de réponse est différente de l’adresse qui expédie ! C’est ce que l’on nomme communément le Reply-To, Répondre-À en français. Je pourrais donc très bien laisser [email protected] comme adresse d’expédition, et paramétrer comme adresse Reply-To : [email protected]. Dans ce cas, lorsque l’internaute cliquera sur Répondre depuis sa messagerie, celle-ci indiquera automatiquement comme destinataire mon adresse Gmail, qui elle, existe bien.

Maintenant que vous avez compris l’intérêt d’envoyer depuis un nom de domaine, parlons de LA solution à vos problèmes de spam : le relais SMTP.

Utiliser un relais SMTP pour prouver que votre e-mail n’est pas un pourriel (Sendinblue)

Le principe du relais SMTP est simple : il permet simplement à WordPress d’utiliser un service externe, dédié spécifiquement à l’envoi d’emails de qualité au lieu de passer par votre serveur.

La plupart des services d’envoi de newsletters proposent un relais SMTP, mais tous ne se valent pas, que ce soit d’un point de vue tarifaire comme d’un point de vue qualitatif. Après en avoir testé plusieurs, celui qui ne m’a jamais déçu reste Sendinblue, qui propose 300 envois d’emails gratuits par jour (très largement suffisant, même pour un site e-commerce), et permet un niveau de qualité quasi-parfait. Je déconseillerais immédiatement Mailjet qui n’a plus fonctionné sur plusieurs de mes sites Internet sans que le support ne m’ait jamais donné la moindre explication. Quant à Mailchimp, qui est pourtant un service plus cher que la plupart de ses concurrents, le relais SMTP n’est même pas compris dans le tarif. Partons donc sur Sendinblue !

Paramétrer les envois depuis un domaine chez Sendinblue (et modifier ses DNS)

Nous l’avons abordé plus haut, il est important d’envoyer vos courriels depuis un nom de domaine que vous possédez, celui de votre site étant le plus évident car vous en êtes propriétaire. Vous pourrez ainsi le paramétrer comme attendu.

Voici comment paramétrer votre nom de domaine sur Sendinblue pour vos envois d’e-mails transactionnels.

1. Créez un compte gratuit sur Sendinblue.
2. Une fois connecté(e) à votre Tableau de bord, cliquez sur votre nom en haut à droite pour accéder à une liste déroulante, puis cliquez sur Expéditeurs et IP

Capture d'écran : onglet Expéditeurs et IP sur Sendinblue

3. De l’onglet Expéditeurs, passez à l’onglet Domaines

4. Puis cliquez sur le bouton bleu + AJOUTER UN NOUVEAU DOMAINE
5. Indiquez le domaine de votre site, cochez la case « J’aimerais utiliser ce domaine pour signer numériquement mes emails (SPF, DKIM, DMARC)« , et cliquez sur SAUVEGARDER

Capture d'écran : Configurer un domaine d'envoi d'email via Sendinblue

6. Quatre blocs vont apparaître avec en-dessous de chacun un bouton bleu « L’ENTRÉE A ÉTÉ AJOUTÉE, MERCI DE LA VÉRIFIER« . Toutes ces modifications doivent être faites au niveau de la Zone DNS du domaine que vous avez renseigné (et non pas des serveurs DNS) : vous devrez y ajouter 3 entrées de type TXT, et une entrée TXT (SPF) que vous devrez modifier si vous ne l’avez pas déjà, sinon la créer également. Pour celles et ceux qui besoin, j’ai répertorié sur ce lien les documentations de plusieurs hébergeurs et registrars au sujet de la modification de la zone DNS afin que vous soyez guidé(e) dans cette manipulation (selon la qualité de la documentation…).

Capture d'écran : Les paramétrages de la zone DNS demandés par Sendinblue pour configurer un domaine
Les paramétrages de la zone DNS demandés par Sendinblue. Je précise que les textes ci-dessus sont des exemples, ce ne sont pas les bons 😏

Si cela peut aider, voici le résultat de ma zone DNS que j’édite sur Cloudflare, une fois toutes les transformations faites :

Capture d'écran : Les lignes de la zone DNS via Cloudflare après les paramétrages voulus par Sendinblue
Les lignes de la zone DNS via Cloudflare après l’ajout des entrées DNS demandées par Sendinblue (les bandes grises cachent d’autres entrées DNS qui n’ont pas de rapport ici)

7. Une fois les entrées DNS ajoutées, cliquez sur les boutons bleus « L’ENTRÉE A ÉTÉ AJOUTÉE, MERCI DE LA VÉRIFIER« . Si tout s’est passé comme prévu, une petite icône verte vous l’indiquera. Sinon, il peut y a voir plusieurs possibilités : soit il faut attendre quelques heures de plus avant que les changements de votre zone DNS aient bien été pris en compte, soit une erreur s’est glissée dans vos entrées DNS et ne sont donc pas exactement celles attendues, soit la zone DNS que vous modifiez n’est pas la bonne, et dans ce dernier cas, n’hésitez pas à demander de l’aide au support de votre hébergeur / registrar.
8. Accédez à la page qui affiche votre clé API v3 de Sendinblue, soit en cliquant-ici, soit en cliquant sur votre nom en haut à droite, puis sur SMTP & API. Copiez ensuite la clé présente dans le champ CLÉS API et gardez-là quelque part, nous en aurons besoin à l’étape suivante.

Le plus dur est fait ! Passons à la configuration rapide de cette passerelle sur WordPress.

Paramétrer WP Mail SMTP avec Sendinblue

L’extension WordPress WP Mail SMTP par WPForms est une référence pour utiliser les relais SMTP, comme celui de Sendinblue que vous venez de paramétrer. Allez donc dans votre administration WordPress, installez ce plugin dans vos extensions, et activez-le.
Dans la barre latérale de votre administration, cliquez sur la nouvelle section WP Mail SMTP pour atterrir sur les Réglages de l’extension. Descendez dans la page pour trouver la partie Service d’envoi, qui est activé sur Par défaut, et cliquez sur le service Sendinblue.

Capture d'écran : WP Mail SMTP activé sur Sendinblue

Un bloc réservé à Sendinblue va apparaître juste en-dessous. Vous n’avez plus qu’à y coller votre clé API dans le champ correspondant, et d’écrire votre domaine juste en-dessous.

Capture d'écran : Paramérages Sendinblue avec l'API V3 sur WP Mail SMTP

Et voilà, vous avez enfin terminé ! Je vous conseille de remonter tout en haut de la page pour accéder à l’onglet E-mail de test, et vous envoyer un e-mail de test sur votre messagerie. Cela validera que le relais SMTP de Sendinblue est bien fonctionnel.
Enfin, n’hésitez pas à vérifier la qualité des e-mails envoyés en utilisant l’excellent service gratuit Mail Tester, service que je détaillerai dans un prochain article !

N’hésitez pas à m’indiquer si cet article vous a été utile, et s’il y a encore des zones d’ombre sur toutes ces manipulations. Cela me permettra d’améliorer cet article avec le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *