Pourquoi et comment cacher un site WordPress à Google (le temps de le créer)

Lors de la création d’un site WordPress, il est important que Google n’y ait pas accès. Voyons pourquoi, et comment y remédier.

Pourquoi cacher un site WordPress à Google lors de sa création ?

Lors de la création d’un site WordPress, plusieurs éléments vont altérer votre référencement sur Google tant que vous y travaillerez :

  • Les mauvais permaliens et les liens cassés
  • Les contenus installés par défaut
  • Les performances de votre site

La problématique est simple : si Google a accès à votre site, il va dès le départ commencer à le noter… alors qu’il est en travaux, donc le plus souvent vide, et très loin d’être optimisé pour accueillir des visiteurs. Votre référencement s’en trouvera donc altéré dès le départ alors que votre site n’a même pas encore été mis en ligne. Voyons comment tout cela fonctionne, et comment y remédier très simplement.

Ce que Google n’aime pas. Mais alors, vraiment pas.

Google dépense une énergie colossale pour parcourir les centaines de millions de sites Internet, page par page, plusieurs fois par semaine, voire plusieurs fois par jour, grâce à un robot surpuissant. C’est ce qu’il va faire avec votre site dès qu’il en aura l’occasion. Pendant le parcours de votre site, si le robot constate qu’il perd son temps à parcourir des pages inutiles, ou pire, que des liens sont présents vers des pages qui n’existent plus, alors même qu’elles existaient parfois avant, il ne va vraiment pas apprécier. Google va donc vous noter négativement, et reviendra sur votre site de moins en moins souvent.

Cela s’explique. Le travail de Google est de comprendre la thématique de chaque page web, et déterminer sur quels mots clés celle-ci est pertinente afin qu’elle apparaisse intelligemment lors des recherches des internautes.

Google reviendra sur sa note dès la mise en ligne réelle de votre site. Mais il ne changera pas son avis du jour au lendemain. La confiance s’acquiert avec le temps, et en laissant votre site Internet accessible à Google, vous ne faites qu’altérer son départ. Ce qui conduira à un référencement plus long à donner de bons résultats.

Problème n°1 : les URL, permaliens et liens cassés

Chaque page web a une adresse, que l’on appelle “URL“. Si le sujet de l’URL et du permalien vous intéresse, j’ai détaillé cette notion dans l’article Comment optimiser les permaliens d’un site WordPress, n’hésitez pas à y faire un tour.

Pour prendre un exemple, l’URL de l’article que vous lisez en ce moment est la suivante :

https://mon-wordpress.fr/comment-cacher-un-site-wordpress-a-google-le-temps-de-le-creer/

L’URL est unique pour chaque page du web, et devient ainsi la clé pour y accéder. Lorsque Google découvre une page, il garde en mémoire son URL en se promettant d’y accéder à nouveau par celle-ci.

Or, lorsqu’un WordPress est en cours de création, il arrive que l’URL d’une ou plusieurs pages change – après la modification des réglages des permaliens ou la modification manuelle du permalien d’une page suite à l’édition de son titre… les raisons ne manquent pas – ou soit carrément supprimée – après la suppression d’une page ou d’un article par exemple. Au moment où Google va tenter de revenir voir la page via son URL, il va se retrouver sur ce qu’on appelle un “lien mort“, ou “lien cassé“. Bref, une page 404. Et ça, Google déteste. Car si une page change d’URL, il doit le savoir par la mise en place de redirections. Or, lors de la création d’un site Internet, la mise en place de redirections est le dernier de nos soucis : Google n’est pas censé commencer son travail d’analyse.

Problème n°2 : les contenus par défaut et les contenus vides

Lorsqu’on démarre la création d’un WordPress, plusieurs éléments sont installés d’office avec le système :

  • un thème par défaut (très souvent “Twenty Twenty …”)
  • du contenu par défaut qui sert de “démo” : page, article et commentaire.

Or, ces différents types de contenus sont lexicalement très pauvres, contenant la plupart du temps du Lorem Ipsum, c’est-à-dire des extraits latins qui servent juste de remplissage, voire carrément pas de contenu du tout.

Il est aussi très conseillé de désindexer – donc de rendre invisible aux yeux de Google – certains types de contenu qui n’apporteront aucune valeur à votre site, comme les pages qui permettent d’effectuer une recherche, ou les pages d’Archives d’articles qui viennent se dupliquer aux pages Catégories d’articles.

Google détestant perdre son temps à parcourir des contenus inutiles, votre site continuera à être mal noté dans le temps, même après que vous vous soyez débarrassé de tous ces articles, pages commentaires, archives et autres contenus inutiles.

Problème n°3 : les performances de votre site

Lorsqu’un site WordPress a été mis en ligne, de nombreux systèmes sont mis en place pour que le chargement des pages soit le plus rapide possible pour l’internaute : cache au niveau du serveur, cache au niveau du site WordPress, CDN, paramétrage de la version AMP… Mais tous ces systèmes sont désactivés pendant la réalisation du site, car ils ne font que compliquer le travail de création et de déboggage.

Il est donc évident que la création d’un site WordPress est une période où le chargement des pages risque d’être bien plus lent qu’après sa mise en ligne. La rapidité d’affichage des pages étant un des plus importants critères de référencement pour Google, ce n’est certainement pas le moment pour que Google vienne les visiter.

Comment rendre un site temporairement invisible aux yeux de Google

WordPress a bien sûr prévu le coup. Via votre espace d’administration WordPress, accédez à la rubrique Réglages > Lecture. Vers le bas, vous trouverez la partie Visibilité par les moteurs de recherche. Et cochez la case ci-contre qui indique “Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site”, puis enregistrez les modifications.

Page de l’administration WordPress pour cacher un site à Google

Cette option de l’administration va automatiquement ajouter sur chaque page de votre site une instruction pour Google, qui comprendra qu’il ne doit pas en tenir compte pour le moment. N’oubliez donc pas de décocher cette case une fois votre site terminé et prêt à accueillir des visiteurs. Si vous vous demandez pourquoi votre site n’apparaît pas dans Google même quand vous tapez son nom de domaine, n’oubliez pas de vérifier cet endroit, sait-on jamais…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *